PERSÉCUTIONS DANS LE MONDE


Quelques bonnes nouvelles au milieu de tous ces drames.

Le Vatican annonce que le nombre de catholique dans le monde continue de progresser. Il a augmenté de 1,4% entre 2005 et 2006, (passant de 1,115 à 1,131 milliard en un an).

Les catholiques sont surtout présent sur les deux continents américains, qui comptent à eux seuls 49,8% des catholiques du monde. L'Europe en rassemble 25% et l'Asie 10,5%. Les 13,7% restants sont répartis entre l'Afrique et l'Océanie.

Dans le même temps, le nombre de prêtres a été quasiment stable (+0,21%) passant de 406.411 à 407.262. Mais 78% d'entre eux sont répartis en Europe et en Amérique (moins que les 81% enregistrés en 2000).

En 2006, l'Eglise catholiques comptait en outre 4.898 évêques dont 169 nouvellement nommés dans l'année par le pape.

Enfin, on compte 115.480 séminaristes (+0,9%) dont 24.034 en Afrique, 37.150 en Amérique, 30.702 en Asie, 22.618 en Europe et 976 en Océanie.

L'archevêque chaldéen de Mossoul, Mgr Faraj Rahou, a été enlevé vendredi dans cette ville du nord de l'Irak (370 km au nord de Bagdad) par des hommes armés. Cela s'est produit à l'issue d'un chemin de croix dans l'église "al-Safina", alors qu'il rentrait chez lui.

"Des hommes armés ont enlevé le prêtre Faraj Rahou dans le quartier Nour, dans l'est de Mossoul. Ils ont tué le chauffeur et deux gardes du corps", a indiqué le colonel Khaled Abdel Sattar de l'armée irakienne.

Majoritairement arabe sunnite, Mossoul est la capitale de la province de Ninive, aujourd'hui l'une des provinces plus dangereuses du pays où se sont concentrés récemment les partisans d'Al-Qaïda, selon l'armée américaine.

Le pape Benoît XVI a dénoncé dans un communiqué l'enlèvement "exécrable" de l'archevêque chaldéen de Mossoul et a fait état de son "amertume" à la suite de cet événement qui "touche profondément l'Eglise".

Accusés par la rébellion islamiste de soutenir les "envahisseurs croisés", les chrétiens d'Irak sont régulièrement les cibles des enlèvements voire de meurtres commis par des insurgés chiites comme sunnites.

BREF HISTORIQUE :

  • Une vague d'attentats à la bombe avait visé en janvier des églises et bâtiments chrétiens de Mossoul, blessant quatre personnes et causant des dégâts légers aux bâtiments.
  • Deux prêtres du diocèse de Mossoul avaient été kidnappés pendant neuf jours en octobre dernier, et en juin 2007, un prêtre et trois diacres avaient été abattus devant une église de la ville. L'archevêque syriaque de Mossoul, Mgr Georges Casmoussa, avait lui même été enlevé pendant 24 heures en janvier 2005.
  • Le sort de deux autres membres de l'Eglise chaldéenne, le père Saad Syrop et le prêtre Douglas al-Bazi, enlevés respectivement à Bagdad en août et en novembre 2006, demeure inconnu.

Avant l'invasion de mars 2003, la communauté chrétienne d'Irak totalisait quelque 800.000 membres, soit 3% environ d'une population en très grande majorité musulmane. Depuis, de nombreux représentants de cette communauté ont fui le pays ou ont émigré au Kurdistan irakien.

Les chaldéens, des catholiques de rite oriental, constituent la principale communauté chrétienne du pays, et l'une des plus anciennes églises chrétiennes.

Les chrétiens d’Algérie tirent la sonnette d’alarme : depuis quelques mois leur petite communauté se trouve dans la tourmente : mesures d’expulsion, condamnations ou refus de visas se multiplient depuis l’ordonnance de 2006 réglementant l’exercice des cultes autres que musulman.

Dans les dernières semaines, la situation s’est crispée encore davantage. Le dernier incident en date est l’expulsion de l’ancien président de l’église protestante d’Algérie, dans le pays depuis quarante-cinq ans et qui vient d’être sommé de quitter le pays dans les quinze jours. Comment expliquer ce durcissement apparent des autorités algériennes envers les chrétiens présents dans le pays ?
Eléments de réponse avec Benjamin Stora, historien, directeur scientifique de l'Institut Maghreb-Europe... interview (format Real Media)

En 2005, l’association China Aid (CAA) faisait paraître son premier rapport annuel sur la situation des religions en Chine pour exposer la persécution des églises clandestines par le régime chinois. En raison de statistiques incomplètes, ces chiffres pour 2007 ne représentent qu’une minorité de ceux qui sont persécutés par le régime chinois.

Mais selon ce rapport, 60 cas de persécution des églises ont été recensé en 2007, soit une augmentation de 30% par rapport à 2006. Le nombre de victimes en 2007 s'élève à 788 personnes, soit une augmentation de 18%. On y trouve 17 cas de mauvais traitements, et 693 personnes arrêtées pour des motifs religieux. 84 missionnaires étrangers ont été encore arrêtés, interrogés, expulsés ou ont vécu d’autres formes de persécution. Selon la CAA, le régime communiste chinois est aujourd'hui dans une phase très sévère de persécution, créant la plus grande poursuite d’adhérents religieux chinois depuis 1954. Les publications religieuses sont toujours sévèrement interdites.

La CAA a été fondée par Bob Fu, lui-même emprisonné en 1996 en Chine avec sa femme pour avoir enseigné l’étude de la Bible. Après avoir été relâchés, ils ont fui à Hong Kong, puis aux Etats-Unis, où la CAA a été fondée.

Recommander ce site

Calendrier

« février 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829

Catégories



Parse error: syntax error, unexpected $end in /home/indignat/www/persecutions/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 784