PERSÉCUTIONS DANS LE MONDE


Tout le monde sait qu'il est très officiellement interdit (sous peine de mort) à un musulman de se convertir au christianisme (tiens, en passant, n'est-ce pas là un des critère qui définit les sectes ??). Pour autant personne n'ose tellement aborder cette question et on préfère le qualifier de considération extrémiste minoritaire.

magdi allam

Le journaliste italien Magdi Allam, éditorialiste du Corriere della Sera, et ex-musulman baptisé par le pape pendant la nuit pascale, a pourtant été obligé d'annuler une visite en Espagne où il devait présenter l'un de ses livres traduit en espagnol : '"Vaincre la peur''. Les raisons ? Le gouvernement espagnol ne lui garantit pas pour le moment le degré de sécurité dont il bénéficie actuellement en Italie (oùm il vit sous escorte depuis 5 ans suite aux nombreuses menaces de mort du monde musulman).
Or M. Allam est condamné à mort depuis des années par plusieurs instances représentatives islamiques qui le considèrent comme un "ennemi de l'islam, a signalé sa maison d'édition, Encuentro.


Magdi Allam est né au Caire en 1952 et vit depuis de longues années en Italie où il a fait ses études. Il a écrit plusieurs essais polémiques sur le Proche-Orient. Musulman d'origine, il s'est lentement converti au christianisme et a été baptisé par Benoît XVI en même temps que six autres adultes lors de la veillée pascale.

Son baptême a été qualifié de "provocation" par le directeur du centre d'études islamiques d'Amman, Aref Ali Nayed, un des porte-parole de l'initiative de dialogue avec le christianisme lancée par 138 religieux musulmans en octobre 2007. Mais M. Allam rétorque qu'en acceptant de le baptiser publiquement, le pape

«a lancé un message explicite et révolutionnaire à une Eglise qui jusqu’à présent a été trop prudente dans la conversion des musulmans», en «s’abstenant de faire du prosélytisme dans les pays à majorité islamique», «par peur de ne pas pouvoir protéger les convertis face à leur condamnation à mort pour apostasie».

Les principaux théologiens musulmans considèrent en effet (et l'AFP le rappelle) que l’islam interdit aux musulmans de changer de religion, ce qui est passible de mort dans certains pays.

Mais nos gouvernants continuent à vouloir croire qu'il y a l'Islam modéré (disons-le : christianisé), le vrai, ultra majoritaire, et l'Islam fondamentaliste, le faux, le dévoyé, ultra minoritaire. Mais la réalité est rarement celle que les politiciens veulent présenter.

Recommander ce site

Calendrier

« avril 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Catégories



Parse error: syntax error, unexpected $end in /home/indignat/www/persecutions/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 784