PERSÉCUTIONS DANS LE MONDE


Un prêtre orthodoxe a été assassiné par balles jeudi dans son église à Moscou, par un homme qui portait un masque anti-grippe. Celui-ci est entré dans l'église et a tiré quatre fois sur le père Danil Syssoev, 35 ans, pope orthodoxe, et sur un autre officiant.

Les enquêteurs n'excluent pas que l'assassinat soit lié aux activités religieuses de la victime, a précisé le comité d'enquête du Parquet. Le prêtre était en effet connu pour ses critique à l'égard des sectes, des milieux ultranationalistes, et de l'Islam. Il avait reçu à plusieurs reprises des menaces de mort, et était notamment critiqué par des organisations musulmanes russes pour ses commentaires sur l'Islam.

En 2007, le co-président du Conseil des Muftis de Russie, Nafigoulla Achirov, l'avait appelé le "Salman Rushdie russe" après la publication d'un livre, "Mariage avec un musulman", dans lequel le prête critiquait le traitement des femmes.

Il aidait aussi les victimes de sectes et mouvements occultes, nombreux en Russie depuis la chute de l'URSS, et critiquait les mouvements ultrapatriotiques et les admirateurs de Staline ce qui lui avait valu nombre d'inimitiés, selon un professeur de l'Université religieuse de Moscou, Andreï Kouraev, sur la radio Echo de Moscou.

"Son nom était beaucoup cité ces derniers mois sur l'internet après les sévères propos antistaliniens qu'il avait tenus. Il était critiqué, caricaturé sur les sites ultrapatriotiques", a dit M. Kouraev.

"C'était un vrai prédicateur et missionnaire. Je pense qu'il a été tué en raison de son engagement actif", a estimé le chef du service de presse du patriarcat de Moscou, le père Vladimir Viguilianski.

Recommander ce site

Calendrier

« novembre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Catégories