Deux attentats ont visé des églises syriaques à Mossoul, à 350 km au nord de Bagdad, faisant au moins 40 blessés. Une bombe a explosé près de l'église syrienne-catholique de l'Annonciation, à Chourta, un quartier du nord de la ville, sans faire de victimes. Dans le centre, une voiture piégée à visé l'église syrienne-orthodoxe de la Vierge Très Pure et une école chrétienne à proximité, causant la mort d'un bébé et blessant 40 personnes dont cinq enfants.

Fin 2008, une campagne systématique de meurtres et de violences ciblés avait fait 40 morts parmi les chrétiens de Mossoul, entraînant le départ de plus de 12 000 d'entre eux. Le 26 novembre dernier, deux explosions avaient déjà ravagé un couvent dominicain (le couvent Sainte-Thérèse) et une église (église chaldéenne Saint-Ephrem) dans le quartier de Mossoul al-Jadida, sans faire de victime cette fois.

Par ailleurs, à Bagdad, trois voitures piégées ont explosé simultanément à partir de 07h30 dans trois parkings, l'un dépendant du ministère de la Défense, le second en face du ministère des Affaires étrangères et le troisième près du ministère des Émigrés et des Déplacés. Les explosions ont fait quatre morts et 14 blessés, selon un premier bilan.