PERSÉCUTIONS DANS LE MONDE



Lundi 7 juin 2007

Hani Salim Wadi, un chrétien de 34 ans, a été assassiné à Kirkouk en Irak.

L'incident a suscité un climat d'insécurité et les chrétiens ont exprimé leur crainte d'une reprise de la violence en Irak. Au cours de ces derniers mois, une série d'attentats ont été lancés à l’adresse des chrétiens à Kirkouk et à Mossoul.

Un auxiliaire du patriarche chaldéen, Mgr Shlemon Warduni de Bagdad, a déploré qu’aucune personne de l’administration n’ait pris la parole pour exprimer sa solidarité avec la communauté chrétienne. Ainsi affirme-t-il: «Vraiment, nous ne savons pas quoi faire avec cette violence. "

Mgr Luigi Padovese, vicaire apostolique d’Anatolie (Turqui) et président de la conférence épiscopale turque, a été poignardé puis égorgé jeudi 3 juin à son domicile par son chauffeur. Mgr Padovese, 63 ans, officiait depuis 2004 à Iskenderun, non loin d'Antakya, l'ancienne Antioche où se trouve la grotte qui fut un lieu de réunion secret des premiers chrétiens.
Son chauffeur, Murat Altun, 26 ans, a été inculpé vendredi. Il travaillait pour Mgr Padovese depuis plus de quatre ans, et a été arrêté peu après son geste avec l’arme du crime et a affirmé à la police avoir agi après avoir reçu une « révélation » divine.

Selon AsiaNews, agence de l'institut pontifical des missions étrangères, Mgr Padovese «a été poignardé dans sa maison (à Iskenderun), est parvenu à sortir de son domicile pour demander de l'aide». Une fois au sol, il aurait alors été décapité par le chauffeur, qui est ensuite monté sur le toit. Là il aurait crié «J'ai tué le grand Satan, Allah Akbar» («Dieu est grand», en arabe) depuis le toit de la maison du prélat.

Selon la presse turque, le meurtrier avait quitté quelques jours auparavant les services psychiatriques d'un hôpital et aurait déclaré à la police avoir eu une «révélation divine». Les autorités locales s'étaient empressées d'exclure un acte politique. L'avocat et la mère du meurtrier ont confirmé que le chauffeur, qui était au service de l'évêque depuis quatre ans, souffrait de problèmes psychologiques.

Dans l'avion qui l'emmenait à Chypre vendredi, le pape Benoît XVI lui-même avait affirmé que ce n'était «pas un assassinat politique ou religieux», tout en reconnaissant disposer de peu d'informations.

Cependant, des catholiques ne manquent pas de rappeler que Mgr Padovese était attendu à Nicosie par le pape au cours de son déplacement à Chypre, pour y recevoir le document de travail du synode pour le Moyen Orient :Instrumentum Laboris, déplacement au cours duquel le pape devait notamment évoquer le sort tragique des chrétiens d’Orient.
Le pape a ainsi déploré « les conflits et le sang qui coule » au Moyen-Orient, en regrettant la destruction par les Turcs de nombreux édifices chrétiens dans l’île de Chypre.
Pour autant, le devoir d'apaisement pousse les observateurs à ne pas y voir de rapport, de crainte d'impliquer la Turquie dans cet acte individuel.

Le pape a rappelé l'engagement de Mgr Padovese pour le dialogue interreligieux et pour l'œcuménisme :

« Je confie son âme à la miséricorde du Dieu tout puissant, conscient à quel point il était engagé, spécialement en tant qu'évêque, pour la compréhension interreligieuse et interculturelle, et pour le dialogue entre les Eglises ».
« Sa mort, a insisté le pape, nous rappelle « la vocation de tous les chrétiens à témoigner courageusement en toute circonstance, de ce qui est bon, noble et juste ».

Une messe a été célébrée samedi dans l’église d’Iskenderun à la mémoire de Mgr Padovese.

Il est tout de même piquant de constater le nombre important de "déséquilibrés" fanatiques qui se promènent en Turquie avec un couteau au poing. A chaque fois qu'un chrétien est assassiné, c'est toujours l'oeuvre d'un déséquilibré. Et Dieu sait s'ils sont souvent assassinés ! Et toujours pour des motifs religieux !

Abdul Sattar Khawasi Le 31 mai, une émission a été diffusée à une télévision locale montrant le témoignage des Afghans (anciens musulmans) convertis au christiannisme. La vidéo a embrasé le pays et a été reprise par toutes les télévision de l'Afghanistan.
Ce reportage avait été réalisé par deux ONG américaine et norvégienne (Church World Service et Norwegian Church Aid), qui ont aussitôt été accusées de prosélytisme et dont les activités dans le pays ont dès lors été suspendues. Le prosélytisme est passible en effet de la peine de mort en Afghanistan.

"Le président d'Afghanistan suit ce problème personnellement", a déclaré Waheed Omar, le porte-parole de la présidence. Cela a fait du bruit et du point de vue du président, c'est un problème sérieux qui nécessite une enquête".

Le président a demandé au ministère de l'Intérieur et aux services spéciaux de prendre des mesures "pour empêcher ce genre de phénomène". Les deux associations font l'objet d'une enquête, avait déclaré le porte-parole du ministère de l'Economie Mohammad Sidiq Amerkhail, mais elles nient tout prosélytisme dans leurs activités.

"S'il est démontré qu'elles ont été impliquées dans des actions de prosélytisme, que la loi afghane définit comme un crime, elle ne seront pas seulement interdites mais traduites en justice pour être punies", a-t-il ajouté.

Abdul Sattar Khawasi, un député, a estié devant ses collègues au Parlement que :

"Les Afghans apparus dans cette vidéo devraient être exécutés en public, l'Assemblée nationale devrait ordonner au procureur et aux NDS (les services spéciaux afghans, ndlr) d'arrêter ces Afghans et de les exécuter".

L’émission en question, dans laquelle les téléspectateurs ont pu entendre des témoignages et voir des baptêmes, a été reprise par toutes les chaînes de télévision afghanes le 31 mai, suscitant des déclarations incendiaires et des menaces à l’égard des chrétiens afghans. Plusieurs centaines d’étudiants de l’université de Kaboul sont descendus dans la rue manifester leur colère.
Le débat fait rage dans la classe politique et met les chrétiens d’origine musulmane en grand danger. Certains ont été contraints d’entrer dans la clandestinité, d’autres ont réussi à fuir le pays, deux sont portés disparus et un a été arrêté.

Recommander ce site

Calendrier

« juin 2010 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Catégories