L'église de Saint-Damase, en Montérégie, a été lourdement endommagée par un incendie criminel survenu dans la nuit dans la nuit de lundi à mardi.



Les pompiers ont reçu l'alerte à 2h15 du matin, et sont arrivés tandis que les flammes faisaient déjà rage avec intensité. Ils sont parvenus à limiter les dégâts, mais le quart du bâtiment religieux construit il y a plus de 130 ans a été détruit, tandis que le reste était endommagé par la fumée..



Lors de l'enquête, les autorités ont constaté «qu'un petit carreau d'une fenêtre arrière» avait été fracassé. Des objets ont été dérobés dans la sacristie, et c'est là que l'incendie a été allumé.

«On pense que c'est par là que le ou les suspects sont entrés, a dit la porte-parole de la SQ. D'ailleurs, les flammes ont débuté pratiquement au même endroit.»

Le maire de Saint-Damase, Germain Chabot, estime que l'intervention rapide des pompiers a permis d'éviter le pire. « Il y a deux choses qui ont sauvé l'église : le système d'alarme et le temps de réaction de nos pompiers ».



Les dommages au bâtiment s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de dollars.
La Sûreté du Québec mène une enquête afin d'établir les circonstances exactes du sinistre et trouver des indices qui pourraient permettre de remonter jusqu'aux auteurs du crime