Remise de la pétition au Premier Ministre
M. de Villepin

(le 17 Juillet 2005)


 

  La préfecture de Lyon ne m'ayant pas donné l'autorisation de rencontrer M. le Premier Ministre lors de sa venue à Lyon, je me suis malgré tout rendu sur place, au culot.

J'ai pu me retrouver par miracle dans le petit salon où le premier ministre allait rencontrer la trentaine de conseillers regionaux présents.
  A l'issue des speechs, qui furent brefs (et de bonne qualité, M. de Villepin parle très bien), il y avait un mini buffet, pour le café (le premier ministre sortait de table).
L'occasion était parfaite, et je me suis avancé vers lui. Il m'a salué en me prenant pour un jeune conseiller, et je lui ai remis la pétition en ces termes :
"Monsieur le premier ministre, j'ai 20 000 personnes dans les bras qui demandent que vous prêtiez attention à leur requête"

Il a pris le dossier rouge que je lui ai tendu, m'a interrogé à ce sujet, puis je l'ai laissé poursuivre sa réunion.


En bref : La lettre au premier ministre lui a été remise en main propre avec 20 500 signatures.
Une remise officielle, en groupe, aurait dû avoir lieu Lundi matin à 11h30 en présence de journalistes, au préfet du Rhône M. Lacroix, à la préfecture de Lyon, mais n'a pas pu avoir lieu.

Retour