Les ornements de 34 tombes d'un cimetière chrétien d'Amiens ont été dégradés, brisés ou déplacés dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris hier auprès des autorités.
Aucune inscription n'a été découverte et les dalles mortuaires n'ont pas été profanées. Des crucifix ont été retournés la tête en bas.