Dans la nuit de mardi à mercredi 14 tombes catholiques ont été à nouveau profanées dans un cimetière alsacien du village de Niederhaslach. Des croix gammées inversées ont été apposées sur les pierres tombales. Les enquêteurs ont par ailleurs retrouvé « plusieurs autres inscriptions sans équivoque dans les alentours proches du cimetière ».
En Alsace, cet acte est le troisième depuis avril 2004. En juin de la même année, 14 tombes chrétiennes du même cimetière de Niederhaslach avaient également été profanées. La gendarmerie avait interpellé et mis en examen un collégien pour la première série de dégradations. Une nouvelle information judiciaire a été ouverte mercredi par le parquet de Saverne.