PROFANATIONS EN FRANCE


Une fresque réalisée pour la foire aux vins de Saint-Amand-Montrond (Cher) a déclenché la colère de l'Eglise. Elle représentait une scène de la messe avec des personnages aux pommettes rougies par la boisson attendant la communion au sang du Christ (le vin). Une femme à genou au pied du prêtre lui présentait une poitrine plutôt dégarnie.
La partie de la fresque incriminée a finalement été masquée dans un souci d'apaisement.

« Ce dessin est d'un ridicule sans nom. Notre Église, c'est autre chose !» a dénoncé Jean-François Breton, curé de la commune. « En tant que prêtre, on se sent blessé »
« C'est un dessin provocant avec une femme à genoux devant le calice. Ce n'est pas pour faire comme les musulmans, mais on ne peut pas tout laisser faire. Il faut faire attention et avoir un minimum de respect des personnes », a ajouté le curé, à qui sa hiérarchie avait demandé d'agir.

Amador Castaner détourne ainsi tous les ans une scène connue sur le thème du vin. "Je ne vois pas ce qu'il y a de mal. On voit des décolletés. J'avais réalisé un dessin plus osé, il y a 15 ans, qui n'avait pas posé de problème", s'est-il étonné. Il s'agissait d'un dessin d'Adam et Eve s'ennivrant nus dans le paradis.

Ce qui prouve que lorsqu'on ne réagit pas, on encourage ainsi à aller plus loin. Il était temps, et on se réjouira que la demande soit venu des autorités ecclésiastiques, fait plutôt rare.

Sources :
Le Monde
La Croix

Les étudiants (ou non) qui ont envahi la Sorbonne dans la nui du 10 au 11 mars dernier ne se sont pas contenté de détruire des centaines de tables ou de chaise. Ils ont également fait main basse sur des ouvrages historique de grande valeur. Certains ont simplement été brûlés sur place, et les 6 titres recensés sont des cartulaires ecclésiastiques de la fin du XIXe siècle. Plus précisément, il s’agit de chartes d’abbayes d’Île-de-France, dans lesquels étaient consignés tous les documents officiels ou de droit privé depuis le Moyen Âge.

« Les cartulaires ecclésiastiques sont souvent les seuls à avoir traversé les siècles en raison de la pérennité des institutions religieuses, explique Jérôme Belmon», directeur des études de l’École des Chartes. « Ces ouvrages qui contiennent des documents pouvant dater du Xe siècle représentent une source très riche pour la connaissance du Moyen Âge. » Ces ouvrages auraient une valeur marchande de 1000 à 2000 €.

Les volumes avaient été sortis des rayons en vue d'une numérisation. Le local où ils étaient stockés a été entièrement vandalisé. Sept ordinateurs portables ont aussi été volés.

Beaucoup d'autres ouvrages précieux ont disparu, dont la liste n'a pas encore pu être établie. Certains ont été retrouvés dans la rue.

Ces livres avaient résisté à toutes les guerres, mais pas à la bêtise d'une poignée d'étudiant !

Source :
La Croix

Recommander ce site

Calendrier

« mars 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031



Warning: Unexpected character in input: ' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759

Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759