Le week-end du 18 novembre, 70 tombes ont été profanées au cimetière de Cran-Gevrier (Haute-Savoie) dans la région d' Annecy.

Des objets funéraires, croix, vases, plaques ou porcelaines ont été vandalisés. Selon les enquêteurs, "Les tombes n'ont pas été choisies en fonction de critères particuliers, comme la religion ou la race supposée". Les violences auraient été commises sans logique.
Cependant "les décorations funéraires ont été déplacées, brisées parfois, avec une insistance toute particulière sur les crucifix, sans doute à coups de pieds." Au milieu du terrain, la dernière demeure d'un ancien combattant a été elle aussi vandalisé.