Selon les données nationales, les actes de profanation en France (toutes religions confondues) recensée après dépôt de plainte s'élève à 172 pour l'année 2006. Le chiffre est important, et ne prend pas en compte les nombreux actes de violences qui n'ont pas été suivis de dépôt de plainte.

En 2005, ce chiffre s'élevait à 208. L'épiscopat relevait pour sa part 214 sites catholiques dégradés lui ayant été signalés.