84 tombes ont été la cible de dégradations ce 31 octobre, veille de la Toussaint, dans le cimetière de La Chapelle-Basse-Mer près de Nantes. une cinquantaine de tombes ont été particulièrement touchées.
C'est la deuxième fois dans le mois que le cimetière est la cible de vandalisme, après de précédents faits, moins graves, les 8 et 9 octobre dernier.

Cette fois-ci, des plaques ont été détruites, soulevant l'indignation des habitants de la commune. S'en prendre à des morts, disent-il en substance, c'est plus lâche et plus vil que n'importe quel autre méfait.