Une école privée catholique accueillant des élèves de maternelle et primaire a subi ce week-end des dégradations. Des objets religieux notamment ont été dégradés, croix abimées, inscriptions blasphématoires ou insultant la religion taguées sur les murs.
Des photos du pape présentes dans l'établissement catholique ont aussi été "bombées".

Les enquêteurs de la police de Cannes, qui savent à qui ils s'adressent, ont estimé qu'il s'agissait d'une "mauvaise plaisanterie", sans caractère idéologique. Bien sûr, c'est évident. D'ailleurs des croix nazies dans un cimetiere juif c'est aussi juste une "mauvaise plaisanterie". Tout le monde le sait bien.