Le cimetière d’Eygalières, dans les Bouches-du-Rhône, aurait été vandalisé et saccagé pendant le pont du 1er mai 2009. L'information n'est retransmise par aucun journaliste, mais un particulier a donné l'alerte et a filmé la scène une semaine après les dégâts. Il est étonnant de songer que le cimetière a pu rester une semaine entière dans cet état sans qu'aucune autorité ne soit alerté ou ne réagisse. Il convient donc de rester prudent sur cette information (ou alors les autorités locales n'ont vraiment pas de notion de service public).

Les images présentées par le particulier laissent apparaître un cimetière dont les croix ont été prises pour cible avec acharnement, et ont été disposées comme pour une scène de théâtre, de même que certains monuments funéraires rassemblés ou déplacés, ou certains caveaux qu'on aurait tenté d'ouvrir. En l'absence d'autres élément d'enquête (y en a-t-il seulement une ?), ces indices laissent penser à une orchestration satanique pour quelques rituels imbéciles !