Sept tombes ont été dégradées, dans la nuit de samedi au dimanche 3 mai 2009, dans le petit cimetière de Sainte-Gemmes-d'Andigné, près d'Angers (Maine-et-Loire). Les vandales s'en sont pris aux monuments en renversant les pierres tombales.

Des marbres ont été cassé et les objets d'ornement jetés à terre. Une enquête, menée par les gendarmes de la compagnie de Segré, est en cours pour retrouver le ou les auteurs de cet acte purement gratuit.