PROFANATIONS EN FRANCE


L'église (ou temple) de la paroisse Martin Bucer, dans la quartier de Hautepierre à Strasbourg, a été victime d'actes de vandalismes le 28 mai 2010. La bible exposée a été détruite, puis l’autel saccagé, et des fleurs et des bougies cassées.

« Ces actes de destruction ont eu lieu une semaine après un incendie criminel allumé à l’entrée du temple », explique Albert Luther, pasteur de la paroisse vandalisée.

Deux agressions qui ont profondément choqué la communauté protestante du quartier, mais aussi les autres communautés religieuses, les associations et les habitants.

« On ne touche pas à un lieu de culte, déclare Myriam qui relève que le 28 mai, des tags ont été apposés dans l’église catholique Saint-Benoît, dans le même quartier ».

Elle est convaincue que ce n’est pas la religion « qui était visée », mais que le ou les auteurs du saccage « voulaient surtout choquer ».

Une cérémonie interreligieuse de réparation, rassemblant juifs, chrétiens et musulmans, a eu lieu le 16 juin à l’église protestante, durant laquelle des représentants de chaque religion du Livre ont déposé la Torah, le Coran et la Bible pour marquer leurs points communs et leur volonté de tisser des liens fraternels.
De nombreux messages de soutien ont été envoyés au pasteur par les représentants des différentes religions, mais aussi par des élus. D’autres ont été lus à l’issue de la cérémonie.

Un individu a souillé la chapelle du Saint-Sacrement de l'Eglise Saint-André de Salindres, près d'Alès dans le Gard (30), en urinant dans ce sanctuaire où se situe le tabernacle qui contient le corps du Crist sous la forme de l'hostie consacrée.

Les paroissiens affligés ont réagi dans un communiqué diffusé dans le Midi-Libre.

« Un mot pour dire la honte qu'ont ressenti le curé et les paroissiens de Salindres, face au courage merveilleux de ceux qui se sont permis d'uriner dans la chapelle du Saint-Sacrement, dans l'Eglise de Salindres. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire, mais de là à souiller des lieux saints par des gestes pareils, il y a un espace qu'il ne faut pas franchir. Il n'y a plus de respect du sacré, comme des lieux sacrés, et nous avons à nous poser question. L'Eglise Saint-André devra-t-elle rester fermée, et priver ceux qui y viennent trouver le silence, le recueillement, ou écouter l'orgue.
Le respect du bien de chacun est déjà le premier pas vers la vie communautaire. »

Louis Guédon, député de vendée et membre de la commission des affaires économiques et de la commission spéciale sur la protection des victimes et la prévention et la répression des violences faites aux femmes, s'interroge sur les profanations de lieux chrétiens et le silence institutionnel qui les entoure.

Il a posé une question peu consensuelle à l'assemblée nationale le 13 avril 2010, qui à ce jour n'a pas encore obtenue de réponse.

M. Louis Guédon attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le bilan 2008 des atteintes aux lieux de culte. D'après les chiffres communiqués par le ministère de l'intérieur, on compte pour cette seule année, 6 atteintes aux sites israéliens, 13 atteintes aux sites musulmans et 266 atteintes aux sites chrétiens.
Si l'on ne peut qu'approuver que chaque dégradation de sites israéliens ou musulmans trouvent un large écho dans la presse, on ne peut que regretter le silence médiatique et institutionnel entourant les si nombreuses dégradations de sites chrétiens. Il lui demande quelles mesures il entend prendre pour protéger ces lieux chrétiens particulièrement visés par les dégradations, le vandalisme et les pillages de toute nature.

Merci à ce député pour sa réaction, en espérant qu'elle suscite un nouveau comportement de la part de nos dirigeants.

Cette question fait dailleurs écho à l'intervention de Mgr Dubost, évêque dEvry, qui le 19 février 2010 déclarait déjà :

Je suis heureux de voir avec quel empressement les pouvoirs publics, les politiques, la presse et l’opinion publique se révoltent lorsqu’une mosquée ou une synagogue est attaquée. Je m’en réjouis et je me joins à ceux qui dénoncent de tels délits. Mais cet empressement général rend étourdissant le silence à propos des églises. (...) Personnellement, je n’arrive pas à m’habituer aux profanations… S’il faut hurler, nous hurlerons. Après tout, nous aussi, nous sommes des citoyens

Recommander ce site

Calendrier

« mai 2010 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31



Warning: Unexpected character in input: ' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759

Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759