La Nouvelle République fait état de tombes profanées à cette période au cimetière de Parthenay, à l'occasion de nouvelles profanations survenues sur le même lieu l'année suivante. Parthenay est situé dans les Deux-Sèvres, près de Niort.