Une dizaine de tombes du cimetière St Sulpice ont été vandalisées à Istres en plein après-midi. Des stèles ont été cassées, des statues et des pots de fleurs renversés dans ce petit cimetière du centre ancien situé à côté de la chapelle. L'alerrte a été donnée à 16h30 le vendredi. Vases, poteries, plaques commémoratives : autant de souvenirs et d'objets installés en hommage aux défunts, réduits en mille morceaux. De quoi laisser un sentiment amer pour les proches venus se rendre compte des dégâts. Les familles touchées ont presque les larmes aux yeux, partagés entre colère et tristesse. L'indignation est unanime

La profanation a été condamnée par le maire François Bernardini qui dénonce des actes « stupides et lâches ».

"La ville d'Istres dénonce ces dégradations qui portent le sceau de la lâcheté. Le respect que l'on doit à nos morts est le plus important. Nous n'acceptons pas que leur mémoire ait pu être bafouée".