PROFANATIONS EN FRANCE


Les deux affaires ici présentées ne sont pas graves en soi et ne sont pase comparables à des actes spécifiquement anti-chrétien. Mais ils illustrent assez bien une tendance de fond révélée par Le rapport de l'Observatoire de l'intolérance et de la discrimination contre les chrétiens en Europe, à savoir que les catholiques sont de plus en plus exclus de l'espace public.

Contexte
Le 8 décembre est en effet la fête catholique de l'Immaculée Conception, durant laquelle l'Eglise célèbre la naissance "immaculée" de la Vierge Marie qui, aussi librement qu'Eve, acceptera la volonté de Dieu (quand la première l'avait rejetée) et deviendra ainsi la "mère du Sauveur", offrant un sein immaculé pour devenir le tabernacle du Christ durant sa gestation.
A Lyon, la fête est particulièrement importante depuis qu'elle est devenue la fête des lumières, suite à l'illumination spontanée des fenêtres des lyonnais par des lampions pour célébrer la mise en place d'une nouvelle statue de la Vierge à la basilique de Fourvière en 1852. La fête a été récupérée depuis quelques années par la ville de Lyon pour lui redonner de l'éclat tout en en faisant un événement touristique pour la ville, bien loin de son fond religieux, mais avec respect semble-t-il pour les manifestations religieuses nombreuses qui ont lieu dans toute la ville ce jour là. Une récupération intelligente donc.

Le diocèse rappelle cependant aux lyonnais, qui restent assez pratiquants, le sens de cette fête en les invitant à poursuivre le geste d'illuminer les fenêtres en reconnaissance à Marie qui a sauvé Lyon de la peste en 1643 et sous la protection de laquelle la ville s'est officiellement placée. Pour ce faire, grâce à des dons, le diocèse édite des affiches dans les rues et les stations de métro invitant tout simplement à remercier Marie.

L'affaire
Cette année 2010, un mécène avait permis d'acheter 4 pages de publicité dans le journal gratuit 20 minutes local, dans lesquelles le diocèse rappelerait brièvement l'origine de la fête et préciserait les différentes manifestations qui auraient lieu dans la ville. Une belle manière de faire connaître à tous les lyonnais ce que l'Eglise leur offrait ce jour là, de même que la mairie affiche ses animations. Une des 4 pages, que vous pouvez consulter incluait le Je vous salue Marie, prière par excellence pour entrer dans cette journée du 8 décembre. 20 minutes accepte les 4 pages (et l'argent qui va avec) et prévoit de les diffuser dans son édition du 8 décembre.

Mais la veille au soir, à quelques heures du bouclage, 20 Minutes prévient soudainement le diocèse que la publicité ne sera pas diffusée. Au motif que

« Nous ne faisons pas de publicité à caractère politique ou religieux". « si on avait laissé faire, demain on aurait eu des extraits du Coran ou une prière de Ghandi. (…) Ce serait ouvrir la boîte de Pandore, dans laquelle s’engouffrerait l’intégrisme, l’islamisme ». [1]

20 minutes réclamait en fait 3 modifications :

  • Il fallait supprimer l'invitation à lire la Bible : « dans la lumière de cette fête de l’Immaculée Conception, j’invite tous les catholiques à prendre un temps de recueillement et un temps pour ouvrir la Bible ». Le diocèse a alors accepté d’ajouter : « à tous les autres, je souhaite une très belle fête du 8 décembre ».
  • Il fallait encore retirer l'invitation à prier de l’étape numéro 7 du parcours en 8 étapes qui était proposé : « prenez un temps de prière ».
  • Il fallait supprimer l'Ave Maria présent en page 3 au dessus de l'historique de la fête.

Un accord avait été trouvé pour les deux premiers points, mais le journal restait intransigeant sur le 3e.
L'Ave Maria est certes une prière, mais c'est aussi un texte adapté aux circonstances. Les livres d'histoires doivent-ils cacher eux aussi ce texte "que mes yeux ne sauraient voir" au nom de la lutte contre l'intégrisme ? Ou ce texte, qui sera récité par tous les catholiques des centaines de fois ce soir là, n'est-il pas dans les circonstances un texte explicatif qui permet aux étrangers ou aux non catéchisés de comprendre ce que font et disent les catholiques ce jour là ?

Le même soir, la SNCF refusait également l'affiche magnifique qui se trouvait partout dans la ville pour remercier Marie. La SNCF demandait que le mot "Marie" soit retiré (?? Allez comprendre ce que ce mot a d'intégriste). Le diocèse a refusé (ce qui engendrerait d'ailleurs des coûts immenses).

Et ces deux affaires surviennent après la polémique à Nice qui a manqué de faire interdire l'érection d'une statue du pape Jean-Paul II (pourtant présenté par son maire comme un des personnages politiques les plus influents de son époque pour promouvoir la dignité humaine et les droits de l'Homme), en septembre 2010, et l'interdiction beaucoup plus grave prononcée par le tribunal administratif d'Amiens d'ériger une crèche à Noël, pourtant symbole même de cette fête de Noël, sur la place publique, grâce à la vigilance toute républicaine de l'ancien maire qui a porté plainte en 2008 comme citoyen pour faire interdire ce qu'il voit comme une infraction au code de laïcité bien français. Le maire actuel compte bien laisser l'actuelle crèche en place étant donné que la condamnation porte sur celle... de 2008. Mais la bataille à ce sujet ne fait que commencer.

Notes

[1] Ce qui n'empêche pas 20 minutes de diffuser de la publicité pour des produits "fièrement Halal" pendant le ramadan, ni les campagnes du Denier du culte de l'Eglise catholique (qui en tant qu'association demande des dons).

Recommander ce site

Calendrier

« décembre 2010
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031



Warning: Unexpected character in input: ' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759

Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759