PROFANATIONS EN FRANCE


Le feu a été mis aux nappes de trois autels dans l'église du village de Sorcy-Saint-Martin, en Lorraine.

Réseau Indignations

26 tombes ont été profanées dans le cimetière catholique de St-Christophe-du-Bois dans le Maine et Loire. Les malfaitreurs s'en sont notamment pris aux croix.

Un grain de sable
Réseau indignations

Mercredi 18 avril, la paroisse St-Paul du Moulin à Vent et l'aumônerie étudiante voisine ont été la cible de vandalisme à Perpignan. Des individus ont pénétré par le toit de l'aumônerie et se sont introduits dans l'église où il ont saccagé le mobilier : statues renversées, chandeliers jetés au sol, tableaux et oeuvres d'art brisés, croix maltraitées et tordues.
Les jeunes catholiques qui se rendent à l'aumônerie sont régulièrement la cible de jet de pierre et de menaces, et l'aumônerie a déjà été cambriolée quatre fois, mais c'est la première fois que des actes aussi ravageurs et gratuits sont perpétrés contre cette communauté catholique.
Le curé de Saint Paul souhaite rester discret sur cette affaire pour ne pas envenimer la situation. Signe que la peur est belle et bien là ?

Le cimetière du village de Saintine a été la cible de profanateurs qui ont brisé pots de fleurs et crucifix sur de nombreuses tombes.

Réseau Indignations

Plusieurs sépultures ont été saccagées au cimetière de Dommartin-les-Remiremont en Lorraine. L'Eglise voisine a aussi subi des attaques : sept vitres de la sacristie de l’église ont été brisées, et un cocktail molotov a été lancé. Une étoile à cinq branches a été retrouvée peinte sur un mur (ce pentacle peut représenter un signe satanique s'il a la pointe en bas).
Enfin, on a essayé d’enfoncer à coup de hache la lourde porte de l’église, qui a résisté.

Le maire de Léhon, petite commune des Côtes d'Armor près de Dinan, a fait savoir que la moitié des tombes du cimetière a été vandalisée dans la nuit de mercredi à jeudi. Les dégradations ont été découvertes dans la matinée par un employé municipal: tombes dégradées, pots de fleurs jetés dans les allées, plaques commémoratives brisées. Mais surtout, des croix ont été retournées et plantées à l'envers sur des rangées entières de tombes. Ce sont exactement 77 tombes qui ont ainsi été profanées.

Le maire de cette commune de 3.500 habitants, Léo Carabeux, soupçonne les auteurs des faits d'avoir voulu sacrifier à un "rite".

"Nous n'avons jamais eu à déplorer d'acte de racisme sur la commune. Aucun étranger n'est enterré là. On se pose des questions. Pourquoi? Dans quel but? On dirait plutôt un rite".

Une plainte a été déposée par la mairie auprès de la gendarmerie qui a ouvert une enquête.

Curieux de croire que seuls les étrangers ont droit aux supplices. Les catholiques sont victimes, mais l'aveuglement des autorités les fait chercher exclusivement des actes racistes, et ne "comprennent pas" toute autre explication.

Le cimetière de la Tour-du-Pain, entre Lyon et Grenoble, a été le théâtre d'actes de vandalisme et de profanation à l'encontre de 44 tombes.
Les coupables étaient des enfants de 8 et 11 ans qui ont avoué avoir agi par vengeance.
On se demande quels modèles ont pu eur inspirer de tels actes.

Réseau indignations

Le maire de Ploërmel avait fait ériger une statue de Jean-Paul II, offerte par un artiste, sur la place de son village, en Bretagne. Cette décision avait provoqué de vifs remous dans la population, opposant les antis et les pros. La statue a finalement pu être érigée le 10 décembre 2007 (il paraît qu'elle n'est pas très belle).

Nous apprenons qu'elle a été badigeonnée dans la nuit de mercredi à la peinture blanche et turquoise. La gendarmerie de Ploërmel a ouvert une enquête pour retrouver les coupables. Le maire, Paul Anselin, se dit « peiné et scandalisé par un tel acte de vandalisme. J’espère que ces profanateurs seront arrêtés ». La statue a été entièrement nettoyée dès le lendemain.

Vendredi 6 avril, tôt le matin, Le recteur de la basilique découvrait que de la fumée sortait de l'oratoire situé sur le chemin de croix qui mène à la Basilique Notre Dame de la Garde, appelée la "Bonne Mère" par les habitants.
Stéphane Odier, en route vers la Basilique vers 07H30, a alors découvert qu'une statue en bois de la Vierge Marie sur un trône avec l'enfant Jésus, était en train de se consumer. L'oeuvre d'art, qui date probablement du XVe siècle, était placée à l'extérieur derrière une grille qui fermait l'oratoire. Le thorax est brûlé et la statue est sévèrement endomagée.

Une plainte a été déposé par l'archevêché après que la police soit venu constaté les dégâts. L'incendie était manifestement d'origine criminelle.

Des pages ont été arrachées sur une bible présente dans une chapelle du village de Carbonne (Haute Garonne) et ont été incendiées sur l'autel du lieu.

Réseau Indignations

Le cimetière de Fontains a été le théâtre d'actes de vandalisme dans la nuit de dimanche. Des plaques funéraires ont été brisées sur plusieurs tombes.

Réseau Indignations

Dans le village de St Calais, en pays de la Loire, trois chapelles du cimetière ont été victimes de jet de pierre, qui ont systématiquement brisé les vitraux.
Ailleurs dans le cimetière, des plaques et des objets funéraires ont été brisés ou renversés.

Réseau indignation

Un acte intéressant vient de se produire dans la cathédrale de Strasbourg. Une statue y a été vandalisée. C'est là une chose courante dans nos églises, mais il se trouve que la statue est une allégorie de la Synagogue. On se demande donc comment vont réagir les autorités : condamner un acte antisémite ou un acte anti-catholique ??

La statue est la copie d'un original conservé à la fondation de l'Oeuvre Notre-Dame, dont la main et une partie de la lance ont été brisées.

L'archevêque de Strasbourg, Mgr Joseph Doré, a fait part de sa "profonde émotion". L'archevêché a néanmoins communiqué de façon étrange cette information. Il déclare en effet : "S'il s'agit d'un simple acte de vandalisme, Mgr Doré déplore cette atteinte stupide à l'un des chefs d'oeuvre de la sculpture gothique. En revanche, s'il s'agit d'une profanation visant la communauté israélite, il tient alors à dire son indignation profonde pour ce nouvel acte antisémite frappant l'Alsace". L'évêque du lieu déplore donc simplement le vandalisme contre un objet d'art catholique, mais s'indigne profondémment d'un vandalisme visant la communauté juive. L'un est-il moins grave que l'autre ???

30 tombes ont été victimes de dégradations dans la nuit de vendredi dans le cimetière de la commune de Breteuil.

Réseau Indignations

Le cimetière de la commune de Rozay-en-Brie a été le théâtre de profanations de type satanique. 83 croix ont été arrachées et retournées.
En 2001, deux cimetières voisin (Couperlay et Beauvoir) avait déjà été la cible de tels actes

Réseau indignation
historique

< 1 2 3 4 5 6 >

Recommander ce site

Calendrier

« janvier 2008
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031



Warning: Unexpected character in input: ' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759

Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759