PROFANATIONS EN FRANCE


Le maire de Ploërmel avait fait ériger une statue de Jean-Paul II, offerte par un artiste, sur la place de son village, en Bretagne. Cette décision avait provoqué de vifs remous dans la population, opposant les antis et les pros. La statue a finalement pu être érigée le 10 décembre 2007 (il paraît qu'elle n'est pas très belle).

Nous apprenons qu'elle a été badigeonnée dans la nuit de mercredi à la peinture blanche et turquoise. La gendarmerie de Ploërmel a ouvert une enquête pour retrouver les coupables. Le maire, Paul Anselin, se dit « peiné et scandalisé par un tel acte de vandalisme. J’espère que ces profanateurs seront arrêtés ». La statue a été entièrement nettoyée dès le lendemain.

Vendredi 6 avril, tôt le matin, Le recteur de la basilique découvrait que de la fumée sortait de l'oratoire situé sur le chemin de croix qui mène à la Basilique Notre Dame de la Garde, appelée la "Bonne Mère" par les habitants.
Stéphane Odier, en route vers la Basilique vers 07H30, a alors découvert qu'une statue en bois de la Vierge Marie sur un trône avec l'enfant Jésus, était en train de se consumer. L'oeuvre d'art, qui date probablement du XVe siècle, était placée à l'extérieur derrière une grille qui fermait l'oratoire. Le thorax est brûlé et la statue est sévèrement endomagée.

Une plainte a été déposé par l'archevêché après que la police soit venu constaté les dégâts. L'incendie était manifestement d'origine criminelle.

Des pages ont été arrachées sur une bible présente dans une chapelle du village de Carbonne (Haute Garonne) et ont été incendiées sur l'autel du lieu.

Réseau Indignations

Le cimetière de Fontains a été le théâtre d'actes de vandalisme dans la nuit de dimanche. Des plaques funéraires ont été brisées sur plusieurs tombes.

Réseau Indignations

Dans le village de St Calais, en pays de la Loire, trois chapelles du cimetière ont été victimes de jet de pierre, qui ont systématiquement brisé les vitraux.
Ailleurs dans le cimetière, des plaques et des objets funéraires ont été brisés ou renversés.

Réseau indignation

Un acte intéressant vient de se produire dans la cathédrale de Strasbourg. Une statue y a été vandalisée. C'est là une chose courante dans nos églises, mais il se trouve que la statue est une allégorie de la Synagogue. On se demande donc comment vont réagir les autorités : condamner un acte antisémite ou un acte anti-catholique ??

La statue est la copie d'un original conservé à la fondation de l'Oeuvre Notre-Dame, dont la main et une partie de la lance ont été brisées.

L'archevêque de Strasbourg, Mgr Joseph Doré, a fait part de sa "profonde émotion". L'archevêché a néanmoins communiqué de façon étrange cette information. Il déclare en effet : "S'il s'agit d'un simple acte de vandalisme, Mgr Doré déplore cette atteinte stupide à l'un des chefs d'oeuvre de la sculpture gothique. En revanche, s'il s'agit d'une profanation visant la communauté israélite, il tient alors à dire son indignation profonde pour ce nouvel acte antisémite frappant l'Alsace". L'évêque du lieu déplore donc simplement le vandalisme contre un objet d'art catholique, mais s'indigne profondémment d'un vandalisme visant la communauté juive. L'un est-il moins grave que l'autre ???

30 tombes ont été victimes de dégradations dans la nuit de vendredi dans le cimetière de la commune de Breteuil.

Réseau Indignations

Le cimetière de la commune de Rozay-en-Brie a été le théâtre de profanations de type satanique. 83 croix ont été arrachées et retournées.
En 2001, deux cimetières voisin (Couperlay et Beauvoir) avait déjà été la cible de tels actes

Réseau indignation
historique

Des individus de sont introduits mercredi dans le cimetière de Nieul sur Mer en Charente Maritime, et ont provoqué d'importants dégâts. Les plaques funéraires et les pots de fleurs d'une trentaine de tombes ont été renversés et dispersés dans les allées.
"Ces actes de vandalisme sont scandaleux" s'est insurgé Jean François Faget, directeur des services de la mairie. L'enquête est en cours.

Sud-Ouest
911-17

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux individus s'en sont pris à divers monuments religieux du village de Sierck Les Bain, en Moselle. Des bans ont été mis à feu dans une chapelle, sept calvaire ont été dégradés, nue statue de la vierge et troix cricifix de pierre a été détruits.
Deux majeurs ont été interpelés et ont reconnus avoir agi sous l'emprise de l'alcool. Sacré boulot fait sous l'emprise de l'alcool. Sans doute pensent-ils que c'est un facteur atténuant, mais s'en prendre à tant de lieux différents et d'objet robustes dans un seul village est plus du ressort d'une volonté affirmée que d'une bêtise passagère.

Réseau Indignations

Ils étaient cinq, agés de 15 à 17 ans, et ils ont pénétré dans l'Eglise de Bel-Air pour y dérober des cantiques en vue de les détruire. Ils les ont ainsi brûlé, pour des raisons qu'ils n'ont pas expliquées. Ils ont été arrêtés jeudi après-midi par la police, ont passé une nuit en garde à vue, et ont été libéré le lendemain. Jugés plus bêtes que méchants, aucune sanction ne sera prise contre eux.

Et la justice, bête ou méchante ?

Source:
Le Progrès

À Coulombiers, en Sarthe (Pays de la Loire), un cimetière a été victime mercredi de profanation. 55 tombes ont été dégradés, les ornements brisés.

Réseau Indignations

Une dizaine d'individus s'en sont pris vendredi au monastère Sainte Claire à Morgon, près de Villefranche sur Saône, en lançant divers objets contre la façade du sanctuaire : des pierres, des oeufs, des pneus, et des bornes de signalisation. (Là il faut avouer qu'il y a de l'imagination...). Cela resterait comique s'ils ces jeunes gens ne s'en étaient pas pris ensuite directement au lieu en dégrandant la porte d'entrée et la toiture.
Les 10 jeunes gens, majeurs (dont un mineur), ont pu être interpellés.

Réseau indignations

Des malfrats ont pénétré dans l'eglise de Roquevaire, dans les bouches du Rhône, à l'aide d'une perceuse, pour pouvoir piller les trésors qu'elle contenait. C'est notamment un très précieux ostensoir qui a été dérobé, mais aussi un calice, un ciboire et une patène.

Plus grave, les hosties consacrées ont aussi été emportées (elles se revendent, dit-on, auprès des satanistes).

France 3
via I Like your Style

À l'occasion d'un acte assez choquant dont ont été témoins des italiens servant à Lourdes, une volontaire de Palerme revient sur l'existence de tels réseaux. Au moment de communier à la messe de la Grotte, un enfant vient prendre l'hostie donnée par le prêtre. Voyant qu'il ne la consomme pas le prêtre lui fait signe de le faire, et l'enfant s'éxécute, mais un instant après il recrache l'hostie et la piétine devant tous les fidèles, qui n'ont su comment réagir.

Choquées, ces personnes réagissent et une autre italienne de Palerme qui agit dans les bidonviles révèle que le vol d'hostie est courant et est rémunéré 10 €, une manne donc pour les pauvres gens des bidonvilles. Qui achète ? Ce n'est pas dit, mais sans doute des sectes satanique qui en ont besoin pour leurs messes noires.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 >

Recommander ce site

Calendrier

« février 2012
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829



Warning: Unexpected character in input: ' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759

Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/indignat/www/profanations/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 759